CHU Sainte-Justine
mercredi 9 avril 2014
Communiqué de presse

Nouvelle recherche sur l’oxygénothérapie hyperbare

Des chercheurs du CHU Sainte-Justine publient une étude favorable en collaboration avec des chercheurs de l’Inde et de la Grande-Bretagne

Des chercheurs du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, en collaboration avec des collègues Indiens et Britanniques, publient dans la revue UHM (Undersea and Hyperbaric Medicine) une étude appuyant l’hypothèse de l’efficacité de l’oxygénothérapie hyperbare chez les enfants avec une paralysie cérébrale. Cette étude, réalisée en Inde auprès de 150 enfants, est la première comparant les gains fonctionnels d’un groupe d’enfants ayant reçu de l’oxygénothérapie hyperbare à ceux d’un groupe dit « contrôle », c’est-à-dire n’ayant pas reçu d’oxygénothérapie hyperbare. Ils rapportent que les trois groupes d’enfants traités par des doses différentes d’oxygénothérapie hyperbare ont progressé trois fois plus que le groupe contrôle.

La paralysie cérébrale est une condition neurologique permanente secondaire à un dommage cérébral et pour laquelle aucun traitement à visée curative n’existe. « Les diverses approches de traitement sont essentiellement orientées vers l’exploitation des potentiels résiduels de la personne atteinte, a mentionné M. Laurent Ballaz, chercheur au Centre de réadaptation Marie Enfant du CHU Sainte-Justine. Toutefois, après un projet pilote réalisé au Québec en 1998 évaluant les effets de l’oxygénothérapie hyperbare (OHB) auprès d’enfants atteints de paralysie cérébrale, il était permis de croire en la possibilité que ce traitement puisse modifier la fonction cérébrale et la qualité de vie de façon positive et permanente », a-t-il ajouté. L’étude actuelle vient confirmer cette hypothèse, qui est par ailleurs fortement appuyée par l’éditorial de la revue UHM titré : « Comment et pourquoi l’oxygénothérapie hyperbare apporte un nouvel espoir aux enfants atteints de paralysie cérébrale.»

« À la lumière de ces résultats et des conclusions de plusieurs études randomisées montrant l’efficacité de l’oxygénothérapie hyperbare dans des conditions neurologiques en particulier chez les enfants atteints de paralysie cérébrale et chez les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral ou un trauma crânien, nous croyons qu’il est impératif de faciliter l’accès à ce traitement aux enfants atteints de paralysie cérébrale », a affirmé le Dr Pierre Marois, physiatre et chercheur au CHU Sainte-Justine.

Pour faire suite à cette recherche positive, Dr Marois et M. Ballaz souhaitent pousser plus loin leurs travaux afin de mieux comprendre les mécanismes, identifier les meilleurs dosages et clientèles cibles. Le protocole d’une nouvelle étude est déjà proposé.

– 30 –

Source
CHU Sainte-Justine
Renseignements
Mélanie Dallaire
Conseillère principale
Relations médias
melanie.dallaire.hsj@ssss.gouv.qc.ca
www.chu-sainte-justine.org

À propos de cette page
Mise à jour le 9 septembre 2014
Créée le 9 avril 2014
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine