CHU Sainte-Justine
mercredi 15 juillet 2015
Communiqué de presse

Cinq enfants brûlés suite à l'utilisation d'accélérants sur différentes sources de feu

Montréal, mercredi 15 juillet 2015 – L’été est à peine commencé et les Services de chirurgie plastique et de traumatologie du CHU Sainte-Justine ont déjà reçu et traité cinq enfants qui ont subi des brûlures graves suite à l’utilisation d’accélérant pour attiser des feux de toutes sortes.

« Même si la flamme est éteinte ou petite, l’ajout d’un accélérant (gaz à fondu, essence, etc.), provoquera une explosion qui pourra atteindre des personnes ou des objets à plusieurs mètres de distance », a tenu à préciser la Dre Patricia Egerszegi, chirurgienne au CHU Sainte-Justine. « Les parents doivent donc redoubler de prudence et de vigilance lors des différentes situations où il y a présence de flammes. Le BBQ qui ne brûle pas assez fort, la flamme sous le plat de fondue qui vient de s’éteindre, le feu de camp qui n’est pas assez gros sont des situations de danger extrême si de l’accélérant est ajouté », a-t-elle conclu.

Chaque année, le CHU Sainte-Justine traite des enfants qui jouaient autour d’un feu de camp, ont trébuché et sont tombés dans le brasier. Même un feu de camp éteint depuis plusieurs heures/jours peut contenir des tisons sous les cendres qui peuvent brûler sévèrement les mains, genoux ou pieds d’enfants qui s’y aventurent de trop près. Une fois le feu de camp éteint, un adulte devrait rajouter de l’eau et remuer le tout à plusieurs reprises pour s’assurer que toutes les braises sont bien éteintes. Il est important d’être extrêmement vigilants à proximité d’un feu, quelque soit sa nature.

Il est recommandé de se référer aux conseils de la Sécurité publique du Québec pour éviter que de tels drames se produisent.

– 30 –

À propos du CHU Sainte-Justine

Le Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine est le plus grand centre mère-enfant au Canada et le 2e plus important centre pédiatrique en Amérique du Nord. Il est membre du grand réseau d'excellence en santé de l'Université de Montréal (RUIS). Il compte 5 664 employés dont 1 578 infirmiers et infirmières auxiliaires et 1 117 professionnels en soins, 502 médecins, dentistes et pharmaciens, 822 résidents et plus de 200 chercheurs, 300 bénévoles, 3 400 stagiaires et étudiants de toutes disciplines. Le CHUSJ comprend 484 lits dont 35 au Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME), seul centre dédié exclusivement à la réadaptation pédiatrique au Québec. L'Organisation mondiale de la santé a reconnu le CHU Sainte-Justine « hôpital promoteur de la santé ».
www.chusj.org

Source
CHU Sainte-Justine
Renseignements

Mélanie Dallaire
Conseillère principale, relations médias
CHU Sainte-Justine

Personnes nommées dans le texte
À propos de cette page
Mise à jour le 15 juillet 2015
Créée le 15 juillet 2015
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine