CHU Sainte-Justine
mercredi 26 septembre 2018
Communiqué de presse

Le CHU Sainte-Justine crée le premier Centre d’infectiologie mère-enfant en Amérique du Nord

Montréal, le 26 septembre 2018 – Transmises de la mère à l’enfant pendant la grossesse ou les premiers jours de vie, les infections causées par des virus ou bactéries comme le VIH, les hépatites B et C, le cytomégalovirus (CMV), la rubéole, la syphilis et le Zika, posent de nombreux défis aux gynécologues-obstétriciens et aux pédiatres. Loin d’être totalement contrôlées, ces infections peuvent causer des complications à l’accouchement, laisser des séquelles au fœtus ou au nouveau-né (qui peuvent même se développer des années après la naissance), voire provoquer le décès de l’enfant à naître. 

Pour accompagner encore plus efficacement les femmes, enfants et adolescents à risque ou qui luttent contre ces infections, le CHU Sainte-Justine ouvrira le premier Centre d’infectiologie mère-enfant (CIME) en Amérique du Nord. Ce centre réunira dans un seul et même lieu tous les experts de l’établissement déjà impliqués auprès des mères ainsi que des enfants à risque ou vivant avec une infection congénitale.

« Actuellement, les familles concernées sont prises en charge par deux équipes distinctes, les mères d’un côté et les enfants de l’autre, précisent les deux codirectrices du Centre, les Dres Isabelle Boucoiran, gynécologue-obstétricienne, et Fatima Kakkar, pédiatre infectiologue. En soudant les équipes mère-enfant, nous serons en mesure d’offrir une meilleure qualité et continuité des soins et des services dans ce domaine, de la femme qui désire une grossesse, au nouveau-né, jusqu’à l’enfance et à l’adolescence. »  

Une expertise de pointe 

Le CHU Sainte-Justine est reconnu à l’échelle canadienne pour l’excellence de ses soins et services dans le domaine des infections materno-fœtales. Dès l’apparition du VIH/sida au début des années 1980, l’établissement a fait œuvre de pionnier pour prévenir la transmission du virus de la mère à l’enfant et offrir les soins et le soutien nécessaires aux familles touchées. Son expertise s’est depuis étendue à toutes les maladies infectieuses transmissibles de la mère à l’enfant.

«Les infections materno-fœtales sont là pour rester et d’autres vont émerger dans le futur, affirme Dre Boucoiran. En mettant toutes nos forces en commun, tant au niveau des soins que de la recherche et de l’enseignement, nous serons en meilleure position pour intensifier la prévention et éviter la transmission de la mère à l’enfant. »  « Nous  pourrons aussi dépister plus de cas, plus tôt, et mettre en place des stratégies de soins et de services à la fine pointe des connaissances  », ajoute Dre Kakkar.

Une équipe interdisciplinaire hautement qualifiée

La transmission d’agents infectieux de la mère à l’enfant constitue un problème de santé complexe qui requiert l’intervention de plusieurs spécialistes. Le CIME réunira une équipe multidisciplinaire d’une vingtaine de professionnels comprenant des pédiatres infectiologues, des gynécologues-obstétriciens, des microbiologistes, des infirmières et plusieurs autres intervenants. Les familles, qui vivent souvent un stress important lorsqu’ils reçoivent le diagnostic ou sont en traitement, bénéficieront de plans de soins personnalisés et concertés incluant l’aide d’une travailleuse sociale au besoin.

De plus, le programme de recherche et d’enseignement actuel sera remodelé afin d’offrir une réelle intégration des soins et des services, tout en assurant leur continuité de la grossesse au suivi de l’enfant et de l’adolescent.  

Un centre de référence

Le CIME entend devenir une référence dans le domaine des infections materno-fœtales tant sur le plan des soins et de la prévention que sur ceux de la recherche et de l’enseignement. Le Centre verra à développer des liens plus étroits avec les professionnels de l’ensemble du réseau de la santé au Québec et à accroître le partage et le transfert des connaissances.

Dans cette optique, le CIME créera un site Web afin de renseigner et de sensibiliser les patients et les professionnels. On y trouvera de l’information sur le Centre et son équipe ainsi que sur les différentes maladies infectieuses materno-fœtales et sur les façons de les reconnaître et de s’en protéger. La section à l’intention des professionnels de la santé comprendra notamment des protocoles de soins pour chacune des infections materno-fœtales et des documents pour faciliter la prise en charge.

– 30 –

À propos du CHU Sainte-Justine

Le Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine est le plus grand centre mère-enfant au Canada et le 2e plus important centre pédiatrique en Amérique du Nord. Il est membre du grand réseau d'excellence en santé de l'Université de Montréal (RUIS). Il compte 5 457 employés dont 1 532 infirmiers et infirmières auxiliaires et 1 000 professionnels en soins, 520 médecins, dentistes et pharmaciens, 822 résidents et plus de 204 chercheurs, 411 bénévoles, 4 416 stagiaires et étudiants de toutes disciplines. Le CHUSJ comprend 484 lits dont 67 au Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME), seul centre dédié exclusivement à la réadaptation pédiatrique au Québec. L'Organisation mondiale de la santé a reconnu le CHU Sainte-Justine « hôpital promoteur de la santé ».
www.chusj.org

À propos de la Fondation CHU Sainte-Justine

La Fondation CHU Sainte-Justine a pour mission de mobiliser la communauté et de soutenir le CHU Sainte-Justine dans sa mission d’excellence pour offrir aux enfants et aux mamans d’aujourd’hui et de demain un des meilleurs niveaux de santé au monde. www.fondationsaintejustine.org

Source
CHU Sainte-Justine
Renseignements

Renseignements et demandes d’entrevue 
Kilicom Relations publiques
Stéphanie Quirion
squirion@kilicom.com
(514) 260-0603 / (514) 845-8222, p. 223  


Photo

  • CIME : coupe du ruban
À propos de cette page
Mise à jour le 27 septembre 2018
Créée le 26 septembre 2018
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine