• English

Étude sur le dosage des médicaments dans le lait maternel

Nous recherchons des participantes pour une étude

Bienvenue sur la page web du projet de Dosage des médicaments dans le lait maternel, un projet conjoint de la Faculté de pharmacie de l'Université de Montréal, du département d'obstétrique-gynécologie du CHU Sainte-Justine et de l'équipe des pharmaciennes et pharmaciens du centre IMAGe.


Quel est l'objectif de cette étude?

L'objectif principal de cette étude est de déterminer la faisabilité de doser certains médicaments dans le lait maternel avec des techniques analytiques spécifiques. L'étude prévoit recueillir des échantillons de lait maternel auprès des femmes qui allaitent et qui sont traitées avec certains médicaments prédéterminés. Les médicaments choisis sont ceux pour lesquels il existe encore peu d'information sur le passage dans le lait maternel. Cette étude permettra de mieux connaître le passage de ces médicaments dans le lait maternel et ainsi, dans le futur, de mieux conseiller les femmes traitées avec ces médicaments.

Ce projet a reçu l'approbation du comité d'éthique et de la recherche du CHU Sainte-Justine.


En quoi consiste cette étude?

Cette étude comporte deux volets :

  • Le premier volet consiste à répondre à deux courts questionnaires téléphoniques (10 à 20 minutes) sur l’évolution de l’allaitement ainsi que sur l’état de santé de la mère et de l’enfant; les deux questionnaires sont espacés de quelques semaines.
  • Le deuxième volet consiste à recueillir six à huit échantillons de lait maternel qui devront être acheminés à l’équipe de recherche à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal et analysés pour déterminer le passage du médicament dans le lait. Toutes les questions relatives aux prélèvements, au recueil et à la conservation des échantillons et aux envois postaux seront détaillées aux participantes par l’équipe de recherche.

Comme les techniques analytiques sont développées spécifiquement pour cette étude, il faut prévoir plusieurs semaines de délai pour l’analyse des échantillons; ainsi, la décision d’allaiter ou de prendre le médicament ne pourra pas s'appuyer sur les résultats d’analyse des échantillons de lait. Les décisions de traitement et les paramètres de suivi du nourrisson doivent être déterminés par la mère et l'équipe médicale traitante en fonction des données actuellement disponibles sur la sécurité du médicament en allaitement, en prenant en compte toutes les particularités propres à chaque femme et chaque enfant allaité. Lorsqu'ils seront disponibles, les résultats des dosages du médicament dans le lait maternel pourront être communiqués à la participante et à son professionnel de santé identifié.

Les chercheurs de cette étude ne font aucun suivi médical : pour toute question médicale, veuillez contacter votre médecin ou le professionnel de santé qui vous suit pour votre grossesse ou qui suit votre enfant.


Qui peut participer à cette étude?

Pour être admissible à participer à cette étude, les femmes doivent:

  • Allaiter, ou être enceinte et souhaiter allaiter
  • Avoir 18 ans ou plus
  • Être domiciliées au Québec
  • Parler français ou anglais
  • Prendre l'un des médicaments ciblés, ou prévoir prendre l'un de ces médicaments pendant l'allaitement

Note importante

Les médicaments ciblés dans cette étude sont très peu connus en allaitement. De façon générale, votre professionnel de la santé préférera choisir des médicaments mieux connus si vous allaitez.

Après discussion avec votre professionnel de la santé, dans certains cas, certains de ces médicaments pourraient tout de même être utilisés malgré le peu d’information à leur sujet. Dans ce cas, la décision de prendre le médicament en allaitant doit absolument se faire avec votre professionnel de la santé pour tenir compte de tous les éléments cliniques et organiser les suivis nécessaires.

Dans tous les cas, consultez votre professionnel de la santé si vous vous posez des questions sur l’un de ces médicaments et votre allaitement.

Cette étude ne constitue pas une approbation à utiliser un médicament de cette liste durant l’allaitement.

Les médicaments à l'étude sont les suivants:

  • Atomoxétine (Strattera® et autres dénominations commerciales)
  • Aripiprazole (Abilify® et autres dénominations commerciales)
  • Bisoprolol (Monocor® et autres dénominations commerciales)
  • Clomiphène (anciennement Clomid®, Serophene®)
  • Dicyclomine (Protylol® et autres dénominations commerciales)
  • Lacosamide (Vimpat® et autres dénominations commerciales)
  • Létrozole (Femara® et autres dénominations commerciales)
  • Lévomilnacipran (Fetzima®)
  • Mélatonine (plusieurs dénominations commerciales)
  • Méthotrexate (plusieurs dénominations commerciales)
  • Mexilétine (Mexitil® et autres dénominations commerciales)
  • Mofetil mycophénolate ou acide mycophénolique (Cellcept®, Myfortic®, et autres dénominations commerciales)
  • Ondansétron (Zofran® et autres dénominations commerciales)
  • Solifénacine (Vesicare® et autres dénominations commerciales)
  • Tamsulosin (Flomax® et autres dénominations commerciales)
  • Vilazodone (Viibryd®)
  • Vortioxétine (Trintellix®)

Vous souhaitez en savoir plus sur cette étude?

Contactez-nous par téléphone ou par courriel. Un assistant de recherche vous contactera dans les meilleurs délais, au moment qui vous convient, pour vous expliquer en détail le déroulement du projet. Vous pourrez alors choisir de participer, ou non, au projet.

Vous êtes un professionnel de la santé et souhaitez en connaître un peu plus sur notre projet? N’hésitez pas à contacter l’un des membres de l’équipe de recherche.

Nous rejoindre

Laissez-nous un message sur notre boîte vocale ou par courriel; l'assistante de recherche responsable du projet, Anaëlle Monfort, vous rejoindra le plus tôt possible pour vous expliquer l'étude.


L'équipe de recherche

Anaëlle Monfort, BSPB, étudiante à la maîtrise en sciences pharmaceutiques, Faculté de pharmacie, Université de Montréal

Ema Ferreira, B.Pharm., M.Sc., D.Pharm., FCSPH, FOPQ, pharmacienne, CHU Sainte-Justine, professeure titulaire de clinique et vice-doyenne aux études de premier cycle, Faculté de pharmacie, Université de Montréal

Grégoire Leclair, Ph.D., professeur agrégé, Faculté de pharmacie, Université de Montréal

Isabelle Boucoiran, MD, gynécologue-obstétricienne, CHU Sainte-Justine, professeure adjointe de clinique, Faculté de médecine, Université de Montréal

Brigitte Martin, B.Pharm., M.Sc., pharmacienne, CHU Sainte-Justine, clinicienne associée, Faculté de pharmacie, Université de Montréal

Saviez-vous que nous sommes...
Parmi les meilleurs hôpitaux spécialisés dans le monde selon le classement Newsweek.
Newsweek
1er établissement québécois de santé des meilleurs employeurs canadiens au palmarès Forbes.
Forbes
À propos de cette page
Mise à jour le 9 avril 2019
Créée le 9 janvier 2019
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine